Les troubles de la vision

Les troubles de la vision

Les troubles de la vision

La structure de l’oeil

Nous savons tous que la vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement à distance au moyen des rayonnements lumineux. Cependant, nous oublions souvent que l’œil est en réalité un organe complexe. En effet, 80% des informations qui nous parviennent du monde extérieur passent par les yeux. La qualité de la vision est donc déterminante pour chacun de nous. Les lunettes nous aident à mieux voir.

Les défauts de vision

Lorsqu’un œil ne présente aucun défaut visuel :

  • L’image des objets lointains se forme sur la rétine, la vision est nette
  • Lorsque la vision ne se forme pas sur la rétine, la vision est floue.

Ces troubles de la vision ne sont pas une maladie, mais une déformation qu’il faut corriger pour avoir la meilleure acuité visuelle possible… 

Quelles sont les différents troubles à corriger ?

Les troubles de la vision sont appelés les « amétropies » qui se résument en quatre anomalies :

  • la myopie
  • l’hypermétropie
  • l’astigmatisme
  • la presbytie

La myopie

Selon le Syndicat national des ophtalmologistes de France, 39% de la population française est myope. Le myope voit mal de loin mais bien de près. Un œil myope est un œil trop long ou trop puissant. L’image se forme en avant de la rétine, le cerveau reçoit une image floue.

Les symptômes

  • Difficultés de perception des objets éloignés.
  • Difficultés à regarder des films.
  • Difficultés à lire un tableau à l’école.
  • Difficultés à conduire.
  • L’acuité visuelle semble s’améliorer en plissant les yeux.

La presbytie

La presbytie apparaît généralement après 40 ans. Vous avez du mal à lire les petites lignes d’un livre ou d’un journal ?

C’est la presbytie, une évolution naturelle de la vue.

La difficulté à voir de près résulte d’une perte de souplesse du cristallin qui se bombe insuffisamment et accommode difficilement, comme l’autofocus d’un appareil photo qui n’assurerait plus la mise au point.

On ne peut prévenir ou faire disparaître la presbytie, mais on peut la compenser avec des verres de lunettes ou avec des lentilles de contact.

N’attendez pas pour corriger votre presbytie : l’absence de correction ne retarde pas son apparition, mais au contraire, fatigue les yeux.

 L’hypermétropie

Selon le Syndicat national des ophtalmologistes de France, 9% de la population française est hypermétrope.
L’hypermétrope voit en principe mieux de loin que de près. À l’inverse de la myopie, l’œil est trop petit ou pas assez puissant. L’image se forme derrière la rétine, le cerveau reçoit une image floue.

Les personnes jeunes ou faiblement hypermétropes peuvent compenser leur trouble en accommodant. Leur vision est alors nette. Dans ce cas, ce défaut visuel passe souvent inaperçu jusqu’à l’âge de 35/40 ans.

Les symptômes

  • Bonne vision de loin.
  • Vision de près floue ou fatigante.
  • Fatigue visuelle en fin de journée.
  • Maux de tête qui se manifestent après un travail de près prolongé (sur écran par exemple)

L’astigmatisme

Selon le Syndicat national des ophtalmologistes de France, 15% de la population française est astigmate. L’astigmate a une vision imprécise de près comme de loin.

Il ne perçoit plus nettement les contrastes entre les lignes horizontales, verticales ou obliques. C’est souvent la courbure de la cornée qui est en cause, de forme légèrement plus ovale que ronde.

L’astigmatisme peut se combiner avec d’autres troubles de la vision : myopie, hypermétropie ou presbytie.
On l’appelle également le trouble de parallélisme.

Les symptômes

  • Vision floue de loin et de près
  • Vision déformée
  • Vision trouble à la lecture 

Pyramides Optique
260 Rue des bourreliers59320
Hallennes lez Haubourdin
03 20 23 55 28
Numéro de Siret.81407549500014
Pyramides Optique
Ouvert
Du lundi au samedi
de 9h30 a 18h30
Dimanche fermé