Les verres de lunettes

Les verres de lunettes

Verres de lunettes

Quels sont les différents matériaux des verres de lunettes ? 

  • Le verre organique : matière synthétique ou semi-synthétique, très résistante, fine et légère, mais plus vulnérable aux rayures ; aujourd’hui le verre le plus couramment porté par plus de 80% des personnes. Ce type de verre bénéficie des meilleures avancées techniques.
  • Le verre minéral : réalisé en « verre », il assure une excellente qualité visuelle à l’image du verre organique, mais il est fragile, peut se casser en cas de choc et donc s’avérer dangereux. Dernier point, il ne bénéficie pratiquement plus d’avancées techniques.

Il existe différent traitement : 

  • Traitement résistant aux rayures : il évite d’abîmer précocement le verre organique qui est recouvert d’un vernis spécial qui le durcit et le protège sans altérer la qualité visuelle.
  • Traitement antireflet : plusieurs couches superposées de la taille du micron viennent supprimer les reflets parasites qui occasionnent souvent une gêne et perturbent la vision. Il permet également de mieux mettre le regard en valeur car le verre redevient limpide et transparent. Ce traitement est particulièrement recommandé pour le travail sur écran, en lumière artificielle et lors de la conduite de nuit.
  • Traitement antisalissure : idéal pour garder un verre sans trace et augmenter l’acuité visuelle ; associé obligatoirement à un traitement antireflet, il est recouvert d’une couche anti-adhérente qui le protège des traces de graisse, le rend antistatique (contre la poussière) et hydrophobe (l’eau perle à sa surface).

Quels sont les typologies des différents verres de lunettes ?

  • Le verre unifocal : appelé aussi « simple foyer » corrige la myopie, l’hypermétropie et/ou l’astigmatisme et la presbytie, sa puissance est identique sur toute sa surface.
  • Le verre progressif : indispensable lors d'une vision de loin défaillante à laquelle s’ajoute une presbytie ; il permet de voir de près comme de loin grâce à une surface progressive sans démarcation apparente (contrairement aux doubles foyers).

    Il corrige la vision de loin sur la partie haute du verre et la vision de près sur la partie basse.
    Les dernières générations de verres progressifs améliorent le champ de vision et assurent une réelle personnalisation en fonction de différents éléments physiologiques et morphologiques.
  • Le verre photochromatique : grâce à des pigments photosensibles réagissant aux U.V., ce verre s’assombrit ou s’éclaircit en fonction de l’intensité de la lumière naturelle ; très pratique : une même monture, à la fois optique et solaire.

    Attention ! Il fonce peu derrière les vitres ou les pare-brises.
  • Le verre polarisant : lorsque les rayons du soleil se reflètent sur une surface plane (route, pare-brise, tableau de bord, étendue d’eau, neige…), ils génèrent une lumière éblouissante qui perturbe la vision. Le verre polarisant stoppe les rayons réfléchis et supprime l’éblouissement.

A savoir également, le verre aminci permet en fonction de la correction prescrite et de la monture de lunettes choisie, proposer un amincissement (pré-calibrage, indices…) qui augmente le confort en rendant le verre plus léger et l’esthétisme.

Source : Monopticien.com

Pyramides Optique
260 Rue des bourreliers59320
Hallennes lez Haubourdin
03 20 23 55 28
Numéro de Siret.81407549500014
Pyramides Optique
Ouvert
Du lundi au samedi
de 9h30 a 18h30
Dimanche fermé